A savoir...

 

 C'est l'été. Bonnes vacances et bonnes observations à tous...

L'observatoire ornitho est fermé. Il rouvrira le 15 septembre 2019.

 

   

Oiseaux au hasard...

  • Balbuzard pêcheur en vol
    Balbuzard pêcheur en vol
  • Milan noir
    Milan noir
  • Aigle botté
    Aigle botté
  • Aigle botté
    Aigle botté
  • Aigrette garzette
    Aigrette garzette
  • Milan royal
    Milan royal
  • Echasse blanche juvénile
    Echasse blanche juvénile
  • Spatule blanche
    Spatule blanche
  • Milan royal
    Milan royal
  • Martin pêcheur
    Martin pêcheur
  • Echasse blanche
    Echasse blanche
  • Cane colvert et ses poussins
    Cane colvert et ses poussins
  • Mouette rieuse et échasse blanche
    Mouette rieuse et échasse blanche
  • Gorge bleue à miroir
    Gorge bleue à miroir
  • Goëland à la pêche
    Goëland à la pêche
  • Aigle botté
    Aigle botté
  • Gorge bleue à miroir
    Gorge bleue à miroir
   

METEO PLAN D'EAU DU TARN ET DE LA GARONNE

   

VIDEOS NATURE

   

Lundi 22 juillet après-midi. La canicule règne sur cette campagne proche de Varennes. Les cigales chantent. Elles constituent une proie abondante pour les trois couples de guêpiers qui nourrissent encore leurs petits dans les terriers creusés dans un talus de 1,50 m de haut.  Photos 1 et 2
Jeudi 25 juillet au matin. Nous découvrons un triste spectacle: l'un des trois terriers a été éventré, les jeunes ont disparu. Photo 3. Qui est le coupable ? Un renard ? Un blaireau ?
Pendant plus de deux heures nous assistons au comportement du couple qui vient de perdre ses petits.  L'un après l'autre, les deux parents continuent d'apporter des insectes : une libellule Photo 4 ; un papillon Photo 5. Régulièrement un adulte arrive, volette devant son terrier puis repart  ou se perche à proximité du terrier, une proie dans son bec comme si sa  progéniture allait réapparaître. L'instinct parental incite les deux parents à poursuivre leur devoir de nourrissage. La prédation a sans doute eu lieu au cours de la nuit précédente.
Parfois les deux parents se perchent  face au talus qui laisse voir l'entrée béante de leur terrier . Que peut-il bien se passer dans leur petit cerveau ?  Photo 6 . C'est la loi de la nature. L'homme la juge pourtant cruelle ! Il nous reste le souvenir de ce splendide oiseau et les photos que nous avons rapportées.
                                                                                                    Photos de Claude Ferry
 

 

 
   

Rendez-vous au jardin les 25 et 26 mai 2019. Après le recensement des oiseaux hivernants , participez au nouvel inventaire des oiseaux estivants .
Pour toute information et pour participer consultez le site : oiseauxdesjardins.fr
                                                                                                                                                                                                                                   
     

La société des sciences naturelles et le muséum d'histoire naturelle de Montauban vous convient  à la découverte des rapaces nocturnes.                                                                                                                                     
Cette animation s'inscrit dans le cadre de l'opération " Nuit de la chouette " initiée par la Ligue française de protection des oiseaux ( LPO ).
Réservez votre soirée du samedi 9 mars. A 20h30 un diaporama vous sera proposé pour découvrir les chouettes et les hiboux de nos campagnes dans l'ancienne salle des fêtes du Fau à Montauban.
Après le diaporama, si la météo le permet, nous nous rendrons près d'une forêt voisine pour écouter les chants de ces oiseaux nocturnes.
Une chouette soirée. Gratuit. Invitez vos amis.
                                                                                         
                                                                                                                                                                         

Lundi 28 mai après-midi j'ai observé pendant un quart d'heure environ un couple de pinsons des arbres se nourrissant de chenilles de pyrale. Chaque fois que l'un d'eux capturait une chenille, il s'envolait vers un sapin voisin où il découpait et mangeait sa proie.
Je n'ai cependant pas encore revu ces deux oiseaux sur mon buis.

     Imgp8807   Imgp8806


 

                L'hirondelle rustique est l'espèce la plus connue de tous car elle niche dans les habitations humaines et les bâtiments attenants. Son retour dans notre pays coïncide avec l'avénement du printemps ce qui la rend messagère de l'arrivée des beaux jours.
                Cependant, depuis quelques années, sa population est en nette régression, un déclin qui est nettement perceptible dans nos campagnes. La diminution des insectes induite par l'usage intensif des pesticides et la modification des bâtiments agricoles en sont les principales causes. Les étables traditionnelles avec leur plafond de bois ont pratiquement été abandonnées, remplacées par des bâtiments largement ouverts, aux charpentes métalliques peu propices à l'installation de nids.
                Les actions de protection que l'on puisse prendre en sa faveur consistent à lui assurer le libre accès à l'intérieur de nos bâtiments et de placer des nids artificiels pour l'inciter à s'y installer.

   White stork 1

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le lundi 27 février 2017, Eveline Bossuyt a observé deux cigognes blanches installées pour la nuit sur un lampadaire du stade de Saint-Etienne-de-Tulmont.

Le mois de novembre est le mois de la migration des grues dans toute l'Europe.

foulque leucique 2                                                                           Photo: Claude Ferry

 

      Actuellement, une foulque macroule leucique est observable sur le plan d'eau de Saint-Nicolas.

   
© SSNTG82